Freelancing, plateformes et protection sociale à l’ère du numérique.

La première fois que j’ai rencontré Nicolas Colin, il m’a dit “ce qui m’intéresse plus particulièrement, c’est la protection sociale”. Jamais de ma vie je n’avais entendu le dirigeant d’une société d’investissement ou même d’une quelconque entreprise prononcer cette phrase.

La protection sociale fait partie de ces expressions opaques que rien ne permet de comprendre. En France, il existe pourtant une expression qui dit à peu près la même chose et que tout le monde comprend : la Sécurité Sociale.

Ainsi l’objet du livre de Nicolas Colin, Hedge ("A greater safety net for the entrepreneurial age") est bien la question de l’avenir de la Sécurité Sociale à l’ère du numérique, du freelancing, des plateformes, et… de Donald Trump.

Hedge n’est ni moral, ni moraliste. Porté en filigrane par le souci de construire un monde meilleur pour tous, l’auteur s’attache surtout à expliquer de façon analytique la transition entre l’économie fordiste et l’économie numérique, la destruction progressive de l’ancien modèle et l’urgence qu’il y à reconstruire.

C’est un livre qui invite à penser par soi-même, une référence que l’on doit avoir lu si l’on souhaite réfléchir à l’avenir de l’économie et de la société.

Découvrez l'interview complète de Nicolas Colin !